ACTUALITES

  • Communiqué / Publication
    le 15 octobre 2018
    Les hiboux disparus des îles Mascareignes

    Parmi les espèces d'oiseaux endémiques insulaires des îles Mascareignes (La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues), au sud-ouest de l'océan Indien, figuraient trois espèces de hiboux « géants », une sur chaque île, éteintes il y a quelques siècles à l'instar du dodo à cause des impacts de l'Homme. Jusqu'ici énigmatique, leur origine précise a pu être déchiffrée par une équipe de chercheurs de l'ENS de Lyon et du Laboratoire de géologie de Lyon (LGL-TPE) grâce à des fragments d'ADN mitochondrial préservés dans des fossiles. Ces hiboux disparus étaient issus de la colonisation des îles de la région par un ancêtre direct, le petit-duc oriental, qui vit aujourd'hui en Asie du sud-est.

    Lire la suite
  • Communiqué / Publication
    le 1 octobre 2018
    Quand l’Univers s’illumine...

    De nouvelles observations réalisées grâce au spectrographe MUSE ont mis en évidence de vaste réservoirs cosmiques d'hydrogène atomique en périphérie de lointaines galaxies. Cette découverte surprenante a fait l'objet d'un article publié ce lundi 1er octobre dans la revue Nature dont plusieurs chercheurs du CRAL sont co-auteurs.

    Lire la suite
  • Evènement / Annonce
    le 23 juillet 2018
    Le rover ExoMars a (virtuellement) atterri sur Mars

    L’équipe e-planet du LGL-TPE, le laboratoire de géologie de Lyon, se prépare à l’arrivée du rover ExoMars sur la planète rouge en 2021. Développé dans le cadre du programme ExoMars de l’ESA (l’Agence spatiale européenne), la mission de ce rover sera de passer le désert martien au peigne fin pour trouver les traces d’une vie extraterrestre passée. Une mission dans laquelle les chercheurs Lyonnais sont très impliqués.

    Lire la suite

> Toutes les actualités      > Abonnement flux RSS   

AGENDA

Voir l'agenda

ACTUALITES SCIENTIFIQUES

  • Communiqué / Publication
    le 15 octobre 2018
    Les hiboux disparus des îles Mascareignes

    Parmi les espèces d'oiseaux endémiques insulaires des îles Mascareignes (La Réunion, l'île Maurice et Rodrigues), au sud-ouest de l'océan Indien, figuraient trois espèces de hiboux « géants », une sur chaque île, éteintes il y a quelques siècles à l'instar du dodo à cause des impacts de l'Homme. Jusqu'ici énigmatique, leur origine précise a pu être déchiffrée par une équipe de chercheurs de l'ENS de Lyon et du Laboratoire de géologie de Lyon (LGL-TPE) grâce à des fragments d'ADN mitochondrial préservés dans des fossiles. Ces hiboux disparus étaient issus de la colonisation des îles de la région par un ancêtre direct, le petit-duc oriental, qui vit aujourd'hui en Asie du sud-est.

    Lire la suite
  • Communiqué / Publication
    le 1 octobre 2018
    Quand l’Univers s’illumine...

    De nouvelles observations réalisées grâce au spectrographe MUSE ont mis en évidence de vaste réservoirs cosmiques d'hydrogène atomique en périphérie de lointaines galaxies. Cette découverte surprenante a fait l'objet d'un article publié ce lundi 1er octobre dans la revue Nature dont plusieurs chercheurs du CRAL sont co-auteurs.

    Lire la suite
 

Présentation de l'Observatoire de Lyon

L'observatoire de Lyon est un « observatoire des sciences de l’univers » (OSU) et une école interne de l'université Claude Bernard Lyon 1, co-pilotée par l'INSU-CNRS. Il réunit :

Environ 200 personnes travaillent à l'observatoire de Lyon sur le site historique de Saint-Genis-Laval, sur le campus Lyon Tech La Doua ainsi qu'à Gerland dans les locaux de l'ENS de Lyon.

Les chercheurs de l'observatoire de Lyon explorent et cherchent à comprendre l'univers, les galaxies, les systèmes stellaires et les planètes dont la Terre et ses mystères. À la recherche et à la formation initiale et continue s’ajoutent des missions spécifiques : les « services d’observation » et la diffusion de la culture scientifique et technique. + d'info

Contact et Accès