Communiqué / Alerte presse


L'instrument SEIS échographie l'intérieur de Mars

le 20 septembre 2022

En septembre, deux importantes publications issues de collaborations internationales ont concerné la sismologie martienne et plus particulièrement le sismomètre SEIS de la mission InSight : la localisation de plusieurs impacts de météorite sur Mars et une « échographie » de l'intérieur de la planète. Ce second résultat, publié dans la revue JGR Planets, a été cosigné par Chloé Michaut et Benoît Tauzin du LGL-TPE.

SEIS
SEIS - SEIS

Installation du sismographe SEIS (Seismic Explorations for Interior Structure) sur Mars le 19 décembre 2018.
(Image : Nasa / JPL-Caltech)

 

Lancée par la NASA en mai 2018, la mission InSight a pour objectif d’étudier la structure interne de la planète Mars. Son sismomètre SEIS, dont l’ISAE-SUPAERO a réalisé, sous la supervision du CNES et de l’IPGP, le modèle de bruit et la spécification du logiciel scientifique permettant de l’exploiter, continue de révéler les secrets de la planète rouge. Une équipe de recherche internationale impliquant des scientifiques de l’ISAE-SUPAERO, du CNRS, de Nantes Université, de l’université Claude Bernard Lyon et de l’université Paris Cité-Institut de physique du globe de Paris, ont publié le 19 Septembre dans les journaux Nature Geoscience et Journal of Geophysical Research – Planets des résultats scientifiques importants pour la compréhension de la formation et de l’évolution thermique de Mars.
 

Le sismomètre SEIS enregistre plus de 20 séismes et permet une échographie de l’intérieur de Mars

À partir d’une vingtaine de séismes détectés sur Mars par le sismomètre français, les travaux menés par la sismologue Mélanie Drilleau et de nombreux experts scientifiques permettent d’affiner les connaissances de l’intérieur de la planète rouge. Grâce aux enregistrements du sismomètre SEIS, les scientifiques ont pu mettre en place la base de données sismiques martienne la plus complète publiée à ce jour. Ainsi, la majorité des séismes enregistrés proviennent d’une zone appelée Cerberus Fossae, où se situent de nombreuses failles sismiques qui sont très probablement la source de ces séismes. L’analyse des ondes sismiques qui se propagent à l’intérieur de la planète, d’une manière similaire à celle d’une échographie, a permis d’établir un modèle de structure de l’intérieur de Mars plus précis.

« Nous avons notamment estimé que la croûte martienne est compatible avec une roche de type gabbro, une roche magmatique qui est sur Terre le constituant principal de la croûte océanique », explique Mélanie Drilleau, ingénieure de recherche du CNRS à l’ISAE-SUPAERO. « Ces nouveaux travaux confirment également les découvertes réalisées l’an passé et publiées dans la revue Science, notamment que l’intérieur de Mars est plus chaud de nos jours que dans le passé ».

Cette étude, fruit d’une forte collaboration internationale impliquant cinq laboratoires français (ISAE-SUPAERO, Institut de physique du globe (CNRS/IPGP/Université Paris Cité), Laboratoire de planétologie et géosciences (CNRS/Nantes Université/Université d’Angers), Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes, environnement (CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1), Laboratoire Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d’Azur), ainsi que l’observatoire royal de Belgique, l’ETH Zurich et le Jet Propulsion Laboratory, vient d’être publiée dans la revue scientifique américaine Journal of Geophysical Research – Planets. Elle constitue un pas supplémentaire vers la compréhension de la formation et de l’évolution thermique de Mars.

Retrouvez ce communiqué de presse complet ainsi que les contacts scientifiques sur le site de l'ANR en cliquant ici.
 

Référence article

DRILLEAU, Mélanie ; SAMUEL, Henri ; GARCIA, Raphaël F. ; RIVOLDINI, Attilop ; PERRIN, Clément ; MICHAUT, Chloé ; WIECZOREK, Mark ; TAUZIN, Benoît ; CONNOLLY, James A. D. ; MEYER, Pauline ; LOGNONNÉ, Philippe et BANERDT, William B. Marsquake location and 1-D seismic models for Mars from InSight data, JGR Planets, septembre 2022, vol. 127, n°9.
Publié le 6 octobre 2022