Master Sciences de la Terre

Site web : http://lyon-geologie.fr/enseignements/master

Responsable : QUILLEVERE FREDERIC (frederic.quillevere@univ-lyon1.fr)

Responsable 2 : COLOMBIE CLAUDE (claude.colombie@univ-lyon1.fr)

Contact scolarité : MARDUEL ORIANE (oriane.marduel@univ-lyon1.fr)
0472448485


Description de la formation :

Objectifs de la formation

iIl s'agit d'offrir aux étudiants une formation généraliste et approfondie aux méthodes et techniques des Sciences de la Terre, en alliant l'enseignement des disciplines et démarches propres à l'approche naturaliste du géologue (travail sur le terrain, reconnaissance des objets, reconstitution de l'histoire des roches et paysages) et des approches quantitatives appliquées aux objets naturels. Cette formation permet d''aborder le travail de recherche en domaine public ou privé à travers les stages de recherche du master et débouche logiquement sur une poursuite des études en doctorat, l''embauche directe dans le domaine de la recherche étant cependant envisageable au vu des compétences acquises lors des travaux personnels et des stages.

Deux parcours de master sont proposés :

1. Paléontologie, Sédimentologie, Paléoenvironnements (PSP)
Les compétences et thématiques de recherche associées sont orientées vers la quantification et la modélisation du déterminisme des facteurs environnementaux sur l'évolution du vivant et sa dynamique au cours des temps géologiques. Elles s'appuient sur le potentiel du Laboratoire de Géologie de Lyon : Terre, Planètes, Environnement CNRS-UMR 5276. Les facteurs extrinsèques abordés sont le climat, la paléogéographie, la dynamique physico-chimique de l'océan et de l'atmosphère, les transferts de matière entre les grandes enveloppes terrestres via la croissance et l'érosion des continents, le volcanisme, l'hydrothermalisme océanique et la production sédimentaire. L'équipe pédagogique est constituée d'une palette de spécialistes de groupes fossiles et de systèmes sédimentaires variés, en domaines continentaux et marins (micropaléontologie, palynologie, invertébrés, vertébrés) ainsi que de géochimistes disposant d'outils récents et innovants: spectromètres de masse pour l'analyse des rapports isotopiques dans les silicates, carbonates, phosphates, eau, matière organique, bore, phosphore et nitrate en solution aqueuse, ICP-MS pour l'analyse des concentrations élémentaires dans les eaux naturelles, les matrices carbonatées et phosphatées. Ces nouvelles techniques viennent s'appuyer sur un patrimoine de renommée internationale constitué par les collections de paléontologie de l'Université Lyon 1.

2. Terre & Planètes (T&P)
Les unités d'enseignement proposées sont essentiellement tournées vers la compréhension des processus physico-chimiques caractéristiques des différentes enveloppes planétaires. Ces unités d'enseignement s'appuient essentiellement sur les compétences de recherche du Laboratoire de Géologie de Lyon : Terre, Planètes, Environnement CNRS-UMR 5276. Les enseignements correspondants s'appuient sur les compétences analytiques du laboratoire qui seront mises en oeuvre dans des travaux pratiques, (i) des méthodes numériques pour la résolution des cycles géochimiques, des équations de la convection, etc..., (ii) de méthodes analytiques de pointe, e.g. spectrométrie de masse ICP-MS, spectroscopies Raman et infrarouge, etc... Des travaux pratiques virtuels viendront compléter les expériences impossibles à mettre en pratique, e.g. attaque acide des minéraux silicatés, chauffage des minéraux par absorption laser, etc... Ces méthodes sont appliquées à des objets naturels (systèmes bio-géologiques, manteau terrestre, lithosphères planétaires) représentatifs des thèmes de recherche actuels du laboratoire.





Poursuites d'études et débouchés :

Cette formation permet d'aborder le travail de recherche en domaine public ou privé à travers les stages de recherche du master et débouche logiquement sur une poursuite des études en doctorat, l'embauche directe dans le domaine de la recherche étant cependant envisageable au vu des compétences acquises lors des travaux personnels et des stages. Dans le cadre de la spécialité PSP, le débouché doctoral naturel lyonnais est représenté par l'Ecole Doctorale E2M2 (Evolution, Ecologie, Microbiologie, Modélisation) (dir. J.P. Flandrois). La préparation d'une thèse dure normalement 3 ans. Les étudiants travaillent alors à temps plein dans l'une des équipes d'accueil de l'Ecole Doctorale. Pour la spécialité PCTP, il s'agit des Ecoles Doctorales: Matériaux (UCBL, ENSL, dir. Jacques Joseph), Physique et Astrophysique (UCBL, ENSL, dir. Michel Broyer). Les recherches développées dans nos équipes font l'objet d'une reconnaissance nationale et internationale. Elles suscitent également des collaborations de type contractuel avec le milieu professionnel, notamment par le soutien financier de recherches doctorales.Cette formation permet d'aborder le travail de recherche en domaine public ou privé à travers les stages de recherche du master et débouche logiquement sur une poursuite des études en doctorat, l'embauche directe dans le domaine de la recherche étant cependant envisageable au vu des compétences acquises lors des travaux personnels et des stages. Dans le cadre de la spécialité PSP, le débouché doctoral naturel lyonnais est représenté par l'Ecole Doctorale E2M2 (Evolution, Ecologie, Microbiologie, Modélisation) (dir. J.P. Flandrois). La préparation d'une thèse dure normalement 3 ans. Les étudiants travaillent alors à temps plein dans l'une des équipes d'accueil de l'Ecole Doctorale. Pour la spécialité PCTP, il s'agit des Ecoles Doctorales: Matériaux (UCBL, ENSL, dir. Jacques Joseph), Physique et Astrophysique (UCBL, ENSL, dir. Michel Broyer). Les recherches développées dans nos équipes font l'objet d'une reconnaissance nationale et internationale. Elles suscitent également des collaborations de type contractuel avec le milieu professionnel, notamment par le soutien financier de recherches doctorales.


Effectifs des années antérieures :

Master 1: environ 35 étudiants Master 2: environ 25 étudiants


Liste des Parcours :


Paléontologie, sédimentologie, et paléoenvironnements

Terre et planètes