le 29 novembre 2018

Grâce à l'instrument SPHERE installé sur le Very Large Telescope (VLT) de l'Observatoire européen austral (ESO) au Chili, un groupe international de chercheurs dirigé par Valentina d'Orazi de l'Institut national d'astrophysique de Padoue (INAF) a « photographié » les ombres tournantes projetées sur le disque de gaz et de poussière qui entoure l'étoile V4046 Sgr, identifiant pour la première fois la cause de ce phénomène. V4046 Sgr est en fait composé de deux étoiles. Leur position et leur mouvement produisent sur le disque environnant des zones moins lumineuses qui suivent les mouvements de la paire d'étoiles. Cette découverte a fait l'objet d'une publication dans la revue Nature Astronomy.

Ombre détéctées autour de V4046 Sgr
Figure 1 : Ombres détectées sur le disque de poussière et de gaz autour du système binaire V4046 Sgr avec l'instrument IRDIS/SPHERE. Ce phénomène intrigant est lié à l'éclipse du système binaire central : lorsque l'étoile primaire éclipse partiellement l'étoile secondaire, le flu qui illumine la surface du disque est considérablement réduit. (Crédits : V. d'Orazi/SPHERE/INAF)

Les données recueillies par les experts, incluant l'observatoire de Lyon, ont révélé que - dans des observation obtenues à différents moments - les ombres sur le disque se déplacent. Cela est dû au fait que l'étoile centrale est en réalité un système binaire formé de deux étoiles très proches (leur période orbitale n'est que de 2,4 jours). L'une des deux étoiles obscurcit la lumière provenant de l'autre composante, produisant sur le disque des ombres portées qui se déplacent en fonction du mouvement orbital du système binaire.

Ces travaux ont été menés par un groupe international de chercheurs dans le cadre du grand relevé SHINE de l'instrument SPHERE dédié à l'étude des exoplanètes.
Schéma ombre tournantes
Figure 2 : Schéma du phénomène qui provoque la présence d'ombres.

Lien vers la publication sur le site de Nature Astronomy ici. Vous pouvez aussi trouver une animation illustrant la présence d'ombres autour de V4046 Sgr en cliquant ici (crédits : Marco Dima/INAF).
Publié le 5 décembre 2018