Communiqué de presse


Sur les traces des premiers animaux

le 6 décembre 2019

Sur les bords de la mer Blanche, au nord-ouest de la Russie, un paléontologue nous emmène sur les traces d’animaux disparus bien énigmatiques.


Vue d'artiste par Peter Trusler

« Des animaux au corps entièrement mou, assez plats, apparemment sans organe interne, et au fonctionnement très simple ». Voilà à quoi ressemblaient probablement les animaux les plus vieux actuellement connus nous explique Jean Vannier, directeur de recherche au CNRS au sein du laboratoire de géologie de Lyon (LGL-TPE). Loin de l’aspect spectaculaire des dinosaures, particulièrement médiatisés en paléontologie (Hollywood aidant), ces premiers animaux ne présentent a priori rien d’extraordinaire. Pourtant, ils n’en suscitent pas moins l’émerveillement et l’étonnement des chercheurs...

Plongez-vous dans le Précambrien et découvez la suite de l'article de Matthieu Martin, écrit en collaboration avec Jean Vannier, sur le site Sciences pour Tous de l'université Claude Bernard Lyon 1.
Publié le 10 décembre 2019 Mis à jour le 19 mars 2020