Communiqué / Alerte presse


Découverte d'une troisième lune orbitant l'astéroïde (130) Elektra

le 14 février 2022

Une troisième lune a été découverte autour de (130) Elektra, imposant astéroïde de la ceinture principale, ce qui en fait le premier système quadruple jamais identifié. Maud Langlois, chercheuse au CRAL, a participé à cette découverte.

Cette nouvelle lune a été détectée dans des données acquises à l’aide du spectro-imageur (IFS) de SPHERE, monté sur l’un des quatre télescopes du VLT au Chili. Si les performances de cet instrument et de son optique adaptative extrême ne sont plus à démontrer, cette découverte a été rendue possible grâce au développement de deux nouveaux algorithmes. Le premier est un algorithme de réduction des données permettant de passer de la donnée instrumentale brute, difficilement interprétable, à une donnée dite réduite, analysable par les astronomes. Le deuxième est un algorithme de traitement d’images permettant d’estimer et de retirer le halo très brillant de (130) Elektra dans lequel sont cachées les potentielles lunes.

 L’étude des astéroïdes multiples permet de mieux comprendre l'origine des astéroïdes. Les images de ces systèmes permettent de déterminer les paramètres orbitaux des satellites à partir desquels nous déduisons des paramètres physiques comme la masse de l’astéroïde. Les images permettent également de déduire la forme et la taille de ces objets (pour les plus gros d’entre eux). En combinant leur masse et leur volume, on obtient leur densité qui est peut-être l'information la plus fondamentale pour en comprendre la composition, qui elle-même ramène aux origines du Système solaire. De nombreuses questions restent toutefois sans réponse : comment ces satellites se forment-ils exactement ? Pourquoi certains types (compositions) d'astéroïdes ne possèdent-ils pas de satellites ? La formation est-elle liée à la composition ? Ou bien est-ce la stabilité de ces satellites qui est en cause ? Chaque nouvelle lune découverte permet de replacer l’astéroïde autour duquel elle orbite dans un contexte plus général et d'affiner notre compréhension de ces petits corps.

 
ESO
ESO

© ESO / Berdeu et al.
 

First observation of a quadruple asteroid, Detection of a third moon around (130) Elektra with SPHERE/IFS – Astronomy & Astrophysics. Anthony Berdeu, Maud Langlois and Frédéric Vachier : https://doi.org/10.1051/0004-6361/202142623


La brève est disponible dans son intégralité sur le site internet de l'INSU.
Publié le 23 février 2022