Conférences et ateliers


Comprendre l’origine des planètes lorsque l’on est une poignée d’astrophysiciens bloqués sur Terre

le 20 mars 2018

19h

Esther Taillifet, chercheuse à l'Observatoire au Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (UCBL/CNRS-INSU/ENS Lyon) a pour objet d'étude la formation planétaire. Elle propose, le 19 mars prochain une conférence grand public au Musée des Confluences, sur le thème de la démarche scientifique. En effet, comment étudie-t-on des phénomènes qui se produisent loin de nous et qui s'étendent sur plusieurs millions d'années ? Cette conférence a lieu dans le cadre du cycle de conférences du Club d'Astronomie Lyon Ampère (CALA).

Résumé de la conférence :

"En astrophysique, la nature des objets d’analyses ainsi que les échelles de temps et de distances impliquées ne permettent pas d’études directes. Impossible de prélever un échantillon d’étoile pour l’analyser en laboratoire, ou d’observer la formation d’une planète du début à la fin, ou encore de reproduire une collision de galaxies au sein des bâtiments du CNRS.

Dans le cas particulier de l’étude de la formation des planètes, les processus s’étendent sur plusieurs millions d’années et les systèmes observables les plus proches se trouvent à plusieurs centaines d’années lumières de la Terre. Comment étudier de tels phénomènes lorsque nous sommes une poignée d’êtres humains sur Terre pour une centaine d’années tout au plus avec toutes les contraintes qu’il en découle et notamment un nombre de ressources limités ? Nous répondrons à cette question en montrant de façon concrète comment les chercheurs mènent l’enquête. Nous verrons comment les obstacles liés à cette discipline peuvent être contournés et quelle démarche scientifique peut être mise en place compte tenus des différentes contraintes. Nous passerons en revue de ce qui est compris et de ce qui ne l’est pas dans la théorie de la formation planétaire et pourquoi. L’objectif de cette conférence est de rentrer en immersion dans la démarche de recherche en formation planétaire afin d’avoir une meilleure vision de ce qu’il se cache derrière les grandes découvertes Astrophysiques. "

Photographie: Hubble Space Telescope/ESO/NAOJ/NRAO/ALMA

Entrée gratuite, sous réserve de places disponibles.

Plus d'informations sur le site du CALA : ici
Plus d'informations sur les accès au Musée des Confluences : ici

Esther Taillifet, Chercheuse au Centre de Recherche Astrophysique de Lyon.

 
Lieu(x)
Musée des Confluences
86 quai Perrache, 69 Lyon (Entrée auditorium, -1 côté rhône)
Publié le 18 janvier 2018