Publication


Il y a 800 millions d'années, une atmosphère plus riche en oxygène que prévu

Une équipe internationale, dont Christophe Lécuyer, du Laboratoire de Géologie de Lyon, a pu mesurer pour la première fois la teneur en oxygène de l'atmosphère terrestre il y a environ 815 millions d'années.

Les chercheurs ont analysé les concentrations en dioxygène, diazote et argon de fluides primaires préservés dans des dépôts de halite en Australie. Ces mesures effectuées par spectrométrie de masse ont été comparées à celles de ces mêmes gaz, datant cette fois d'il y a 6 millions d'années environ et prélevés dans des inclusions de dépôts de sel actuels en Sicile. La teneur en oxygène mesurée est bien supérieure à celle qui avait été estimée jusqu'ici par des modèles ou par des mesures indirectes de l'état d'oxydation des sédiments marins.

Ce résultat, publié dans Geology, modifie totalement notre vision de la composition de l'atmosphère terrestre par rapport à l'histoire du vivant: une atmosphère relativement riche en oxygène (10 %) a précédé les premiers grands blooms biologiques

Communiqué de presse du CNRS

Source :

Blamey N.J.F., Brand U., Parnell J., Spear N., Lécuyer C., Benison K., Meng F., Ni P. 2016. Paradigm shift in determining Neoproterozoic atmospheric oxygen. Geology, doi:10.1130/G37937.1.
Publié le 19 août 2016